Servitude volontaire.

Servitude volontaire
Le bouc émissaire est sans repères
La pyramide du pouvoir
Lui enlève tout espoir

Consumé entre ses murs
Entretient le mal qui perdure
Pourtant la porte est grande ouverte
Pourquoi contribue-t-il à sa perte ?

Tu capitules, récapitules, tombes de ton monticule
Brise ta zone de confort
Anéantis tous ses efforts
Avant qu'il soit trop tard

Servitude volontaire
Parmi les vipères qui souillent l'air
Il maintient la dépendance
Sait briller par son absence
L'indomptable ressent un demi-siècle avant son temps
Par le feu et la pierre
Le spartiate refuse l'eau et la terre

Cesse de l'alimenter
Ne laisse personne t'écraser
On ne devrait jamais négocier sa liberté !